Nous joindre

Dernières révisions

Pages

  • City of Pasadena, California
    A severe Indiana winter during 1872-73 prompted a group of friends from Indianapolis to form an investment group with the purpose of moving to the warmer climate of Southern California. Sent to scout the area, D. M. Berry recommended purchasing a portion of the Rancho San Pasqual, which later became Pasadena.
  • Apprendre l'Anglais Pasadena CA Los Angeles Californie USA
    Séjours d'anglais aux USA. Étudier l'anglais aux USA, séjours d'anglais en Californie, séjours d'anglais à Los Angeles. BIU France Call Ways : bureau d'inscriptions universitaires pour les USA Los Angeles, Pasadena. TOEFL iBT: Test of English as a Foreign Language. Immersion totale en famille américaine ou sur campus pour adultes sans limitation d'age à partir […]
  • USA (CA) Pasadena WCIU William Carey International University
    William Carey International University prepares men and women to discover and address the roots of human problems around the world by offering graduate degrees in International Development, emphasizing the cultural and historical aspects of this field. Through partnerships with NGOs, WCIU seeks to improve the effectiveness of their agency members and the quality of NGOs […]
  • USA (CA) Pasadena - Super8 Pasadena
    super8 pasadena motels motel hotel .... Venez aussi en famille avec ou sans enfant, restez une seule nuit, un semaine ou plusieurs, que ce soit pour les affaires ou le tourisme, ou encore pour organiser un séminaire et des conférences. TV 37 pouces (94 cm) 80 chaînes (HBO, CNN, ESPN ...) Porte à code digital […]
  • THANK YOU!
    It’s Thanksgiving, and Barney’s Beanery is open for business.  We do it 365 days a year, and in addition to our enormous menu and 40 beers on draft, we’ve got a special Thanksgiving Meal of Turkey, Gravy, Mashed Potatoes andRead More

Nasa TV

National Aeronautics and Space Administration (NASA)

Pour favoriser la compréhension de l’anglais et de la culture américaine dans les domaines de l’éducation, la technologie, la politique, regardez, écoutez ces programmes enrichissants.

La National Aeronautics and Space Administration, plus connue sous son abréviation NASA (« Administration nationale de l’aéronautique et de l’espace»), est l’agence gouvernementale qui a en charge la majeure partie du programme spatial civil des États-Unis. La recherche aéronautique relève également du domaine de la NASA. Depuis sa création au début des années 1960 la NASA joue un rôle de leader mondial dans le domaine du vol spatial habité, de l’exploration du système solaire et de la recherche spatiale. Parmi les réalisations les plus marquantes de l’agence figurent les programmes spatiaux habités Apollo, la navette spatiale américaine, la station spatiale internationale (en coopération avec plusieurs pays), les télescopes spatiaux comme Hubble, l’exploration de Mars par les sondes spatiales Viking et MER, ainsi que celle de Jupiter et Saturne par les sondes Pioneer, Voyager, Galileo et Cassini-Huygens.

La NASA a été créée le 29 juillet 1958 pour fédérer les projets relevant de l’astronautique civile jusque là pris en charge par les différentes branches des forces armées des États-Unis afin de rattraper l’avance prise par l’ Union Soviétique. La NASA reprend à cette époque les centres de recherche de la NACA, jusque là tournée vers la recherche dans le domaine de l’aéronautique. Elle est aujourd’hui dotée d’un budget de 17,6 milliards de dollars (2009) et emploie directement environ 23 000 personnes ainsi qu’un grand nombre de sous-traitants répartis entre 10 centres spatiaux situés principalement dans les États du Texas, de Californie et de Floride, de l’Alabama de Virginie et de Washington DC. Les missions marquantes en cours sont l’achèvement et l’exploitation de la station spatiale internationale, l’utilisation et la réalisation de plusieurs télescopes spatiaux dont le James Webb Space Telescope, les sondes spatiales MESSENGER, New Horizons et Mars Science Laboratory déjà lancées ou sur le point d’être lancées. La NASA joue également un rôle fondamental dans les recherches en cours sur le changement climatique.

Le programme spatial habité de la NASA est depuis 2009 en cours de restructuration à la suite du retrait de de la navette spatiale américaine programmé pour la fin 2010 et de la remise en cause du programme Constellation confronté à des problèmes de conception et de financement. L’administration Obama, suivant les recommandations de la commission Augustine, prévoit d’abandonner le projet de retour d’astronautes sur le sol lunaire à l’horizon 2020 au profit d’une démarche d’exploration plus progressive qui doit être précédée par des recherches poussées notamment dans le domaine de la propulsion. Pour pallier l’absence actuelle de moyens de lancement, la NASA prévoit de s’appuyer au cours de la décennie 2010 sur le secteur privé qui doit prendre en charge la desserte en orbite basse de la station spatiale internationale.

Le programme Constellation (Constellation Program) est un programme d’exploration spatiale de la NASA dont le principal objectif était l’envoi d’astronautes sur la Lune vers 2020 pour des missions de longue durée. Ce programme concrétisait la stratégie spatiale américaine à long terme définie par le président George W. Bush en janvier 2004 sous l’intitulé Vision for Space Exploration visant à relancer l’exploration du système solaire par des missions habitées.

Le programme Constellation prévoyait le développement de deux nouveaux lanceurs – Ares I et Ares V – ainsi que de deux véhicules spatiaux : Orion et le module lunaire Altair.
Le programme, en 2009, a pris beaucoup de retard sur son calendrier et son objectif a été contesté par ceux qui considèrent que la planète Mars devrait être dès à présent la prochaine étape de l’exploration spatiale. Le premier vol de la fusée Ares I, la mission Ares I-X, a eu lieu avec succès le 28 octobre 2009.

Fin 2009, le programme Constellation et le lanceur Ares I en particulier, sont remis en cause par la commission Augustine chargée d’examiner le programme spatial habité américain. La commission remet en cause notamment la capacité de la NASA à tenir le calendrier adopté compte du budget disponible et des choix d’architecture retenus. Plusieurs alternatives ont été proposées, dont un lanceur dérivé de la navette spatiale, une Delta IV/Atlas V habitable et un lanceur privé.

Le président Barack Obama annonce le 1er février 2010 qu’il proposera l’annulation du programme Constellation.